Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 19:53

 

Un truc jeu-concours piqué à Chou et une idée piquée à Solange : 

 

Devinette : De quel livre de ma PAL* est tiré cette 5eme phrase de la page 52 (ça c'est l'emprunt à Chou)**:

 

" Dans les affaires et les séances judiciaires, il jugeait d'après ses caprices et, selon les présents reçus, il modifiait ses jugements" ?

 

Le gros lot  (ça c'est l'emprunt à Solange) : des bredeles ( des trucs alsaciens à grignoter quoi !)

 

Ah, une série d'indices :

427 pages

auteure française (c'est pas si évident que ça quand tu lis son nom, mais elle est tellement connue qu'on sait que ... est une femme)

a déjà écrit une bonne dizaine de romans dont un a été adapté au cinéma et trois en téléfilms et deux de ses romans ont été adapté en BD

 

      Ca aide , hein ????

 


*Pile à Lire toute poussièreuse !

** Je me demande comment on peut trouver le titre d'un bouquin juste avec une phrase ...

Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 19:20


Ayet on y revient ! 



Un pretexte pour te parler de mes étonnement vis à vis de l'abandon dans lequel semble se trouver la sépulture de Jim Morisson ou la protection mise en place autour de celle d'Oscar Wilde maculée d'empreintes de lèvres ?


 P1010200 P1010185


Bin non, je voulais parler de ma PAL, de lecture quoi.


Le dernier bouquin que j'ai lu est un petit opuscule de 30 nouvelles d'une à six pages maxi écrit par Marie-Ange Guillaume et qui s'intitule "tout le cimetière en parle". C'est pas aussi triste ou morbide qu'on pourrait le croire. Le ressenti est divers , tantôt tu as envie de sourire, tantôt, ça t'interpelle, tantôt ça te serre un peu la gorge, mais globalement l'impression est bonne et j'ai bien aimé.


Un extrait, une nouvelle:


"La couleur de la mort 


 Le noir lui va si bien, mais parfois on l'habille de blanc, ou de tâches bariolées, ambiance carnaval. Chacun fait ce qu'il peut, chaque rituel essaie de donner un sens à ce qui n'en
aura jamais. C'est la vie, comme disent les survivants terrifiés à l'idée d'être un jour le héros du carnaval ."


L'avant dernier bouquin c'était "Eux sur la photo" d'Hélène Gestern. Un roman épistolaire fait d'échanges de couriels, sms, cartes postales et aussi lettres posthumes et journal intime. Ca tourne autour du secret de famille. C'est très bien écrit, ça se lit tellement facilement et l'intrigue est tellement bien menée, que tu restes plongé dans le livre sans lever le nez ,
lisant avec avidité. En d'autres termes, je conseille fortement.




Sinon, si tu suis les commentaires de ce blog et ses articles, tu aura vu que je ne parle pas du dernier Posadas "invitation à un assassinat" dont j'ai lu le premier tiers .
C'est que je n'en suis pas aussi enthousiamée qu'à la lecture de deux autres de ses romans "petites infamies" et "cinq mouches bleues". Quoique je me souviens n'avoir pas achevé "le bon serviteur" . J'ai donc reposé et j'y reviendrai plus tard .... ou pas.

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 23:44

 

P1010188

 

On pourrait penser que je ne me sois pas remis de ma récente visite du Père Lachaise, où, il est vrai, j'ai pas mal tourné pour trouver la tombe de Modigliani. D'aiileurs, je n'étais pas la seule, et un jeune couple d'Italiens errait également entre les tombes à sa recherche. Nous avons comparé nos plans, regretté que cette tombe n'attire moins que celle de Piaf située de l'autre côté de l'allée, et finalement c'est "Io che ho trovato dove si trova Modigliani" ... mais sa tombe semble bien délaissée. Un artiste de ce calibre ! Ironie, le métro est plein d'affiches annonçant l'expo actuelle Modigliani Soutine qui se tient à la Pinacothèque.

 

 

 

 

Non, le sujet de cet article ne porte pas sur cela. Profitant des vacances, j'essaye de faire diminuer ma PAL*.

 

51gpiexQQzL._SL500_AA300_.jpg

 

Je viens d'achever le roman de Ken Follet qui porte le titre de "Le scandale Modigliani" . 

En introduction Ken Follet écrit qu'il a cherché à écrire " un roman d'un genre nouveau, un roman qui reflète l'état de subtile dépendance dans lequel se retrouve la liberté individuelle lorsqu'elle est en butte à des mécanismes plus puissants qu'elle. Projet présompteux s'il en est. Et qui s'est soldé par un échec ...


Bien, bien , si c'est lui qui le dit, je ne le contredirais pas. Continuons.

 

... La critique a salué dans ce livre son ton enlevé, exubérant et léger, son brillant, sa gaité et sa légéreté (encore), sa vivacité pétillante. A mon grand regret, personne n'a remarqué ce qu'il y avait de sérieux dans ma démarche littéraire."

 

Que la dernière phrase est prétentieuse au regard du contenu du livre, qui, à mon sens est un roman de plage, léger (= pas difficile à lire ni à comprendre même si des points me semblent confus), un peu (beaucoup) superficiel, plein de personnages qui se croisent volontairement ou involontairement. Rien d'un roman sur la peinture de Modigliani, sur la vie ou même un roman-hommage. Je n'en rentiendrais que la critique caricaturale du fonctionnement des galeries d'art (même si le roman a été écrit en 76, je pense que rien n'a vraiment changé) .

 

Demain je ré-attaque le roman d'Hélène Gestern "Eux sur la photo", prêté par Anne depuis des mois. 

 


* PAL® déposé par Bouchon Bleu signifie Pile à Lire

Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 22:15

 

Décidement, j'y prends pas mal de plaisir à aller voir les expositions organisées par la galerie La Chambre.

Mise à part la dernière expo, dont je ne vous ai même pas parlé, je découvre des oeuvres de qualités et originales.

Ce coup-ci , c'est Olivier Nord qui expose ( lien avec le site de la chambre : clique  et son site : clique ). 

 

"Olivier Nord part d’un écran blanc ou noir, comme le peintre part d’une toile vierge, pour composer une image. À l’aide d’un stylet et d’une palette graphique, il compose à l’écran comme un peintre utiliserait un pinceau et une toile. Et l’auteur achève de confondre les genres quand il utilise un procédé argentique pour présenter ses images. Insolés sur papier photographique, présentés à une échelle monumentale, ses Tableaux procèdent autant de la photographie que de la peinture. Il crée une image qui reste toujours apparentée au médium photographique dans le rendu, tout en y associant le geste pictural et la liberté créative dans la forme.
Retrouvant les réflexes du peintre, Olivier Nord crée ses compositions à partir de références photographiques issues de sa production ou de l’actualité, questionnant le statut de l’auteur lui-même. S’appuyant sur la réalité disponible, il en vient à en créer une autre."
Extrait du texte de présentation de l'expo 

 

Résumons. Ce garçon, par ailleurs architecte, prend des photos et s'en inspire pour composer sur son écran d'ordinateur, avec un stylet et une palette graphique, un "tableau numérique" qu'il imprimera sur toile .

 

Mieux qu'un discours, un mixte de photos prises in situ et trouvées sur son site. Pourquoi ? Parce qu'à La chambre, quelques photos sont présentées dans le noir complet avec juste un petit faisceau lumineux pour éclairer un point du tableau ... effet garanti.

 

photo-18-copie-1  Olvier-nord-le-festin.jpg

 

photo-20         Olivier-nord-la-chambre-verte.jpg 

 

 

 

 

 

Enfin deux autres "photos-tableaux" qui m'ont interpellé par leurs compositions, la hauteur, le sujet. 

Olivier-Nord-le-radeau.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

Ca cause ?

 

Un air de déjà vu ? oui mais pas côte à côte ... quoique on pourrait remplacer, à droite, le canot par le Concordia Costa 

 

Sinon, toi, tu regardes de quel côté ?

olivier-Nord-15-aout.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Va savoir pourquoi, ça me rappelle des vacances en Espagne en 1978 ... ou un arrêt près de Marseille sur une plage en 1989 avant d'embarquer pour la Corse ?

Repost 0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 18:11
Repost 0
ma gribouillette.over-blog.com - dans livres, films, et autres trucs
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 08:15


Côté anglo saxon, c'est fait , mais côté français ?

 

Y avait un type dont j'avais oublié l'existence et le nom , mais pas les chansons . J'en ai trouvé une dont la mise en scène vaut le coup . Est il installé sur un giratoire ? 

.

.

.

Et si t'as envie de voir ce qu'il est devenu 35-40 ans plus tard , faut cliquer sur le ?

.

- - - - - - -

.

Et , là , j'ai trouvé le tube unique français des années 70 .... mais là, je préviens, c'est du lourd, c'est la version 70 des "roses blanches" ou presque

.

.

  
.
- - - - - - - -
.
Je ne résiste pas au folklorique Angelo, italien certes mais des paroles en "franchese" quand même.
.
.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
ma gribouillette.over-blog.com - dans livres, films, et autres trucs
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 19:21

Crotte, la proposition de Mahie était de rechercher le tube des années 50-60-70 ... j'ai répondu sur le tube des années 80. En même temps, c'est tout à fait représentatif de ce que je suis capable de faire : aller trop vite, lire la consigne en diagonale ou partir bille en tête sur un truc qui est presque ça mais pas tout à fait.

 

Encore une fois, je sens que je vais répondre presque à côté . 

 

Point de tube des années 50 , j'étais même pas née !

Pour les années 60, mon tube serait peut être une chanson de Pimprenelle et Nicolas ... vu que c'était ce que j'étais en capacité d'apprécier .

 

Et pour les années 70 ...

 

Choix 1 : En 1976 ou 77 à moins que ce ne soit 78, grâce à Laurent, un petit con de ma classe de 3eme qui ne cessait de frimer (moi j'ai ...) mais qui, un après midi au cours duquel nous eumes l'honneur de rentrer dans la propriété familiale et pûmes gouter aux joies d'une partie de tennis sur court privé (c'est qu'il avait les moyens de frimer), ce petit con nous fit découvrir Supertramp 

 

 

Chez Supertramp, des tubes uniques , y en a eu légion mais ce morceau là, m'a littéralement scotché et ça dure encore !

 

- - - - - - - 

Choix 2-3-4 : Passée dans la cour des grands, au lycée, j'ai rencontré Jérôme, un vrai frangin que je ne vois plus, mais qui prend de temps en temps l'initiative d'un coup de téléphone, et c'est reparti comme si on s'était quitté hier. Jérôme, nous a fait découvrir des trucs comme Hotel California des Eagles , Fleetwood Mac ou Barclays James Harvest .Encore pas des "one shoot".

 

 

 

 

- - - - - - 

 Un gros merci à Mahie, pour le pied pris à rechercher et à ressentir ce plaisir à redécouvrir cette musique.

Repost 0
ma gribouillette.over-blog.com - dans livres, films, et autres trucs
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 12:04

 

Sur une idée de Mahie , suivie par Cristophe, Chou et Coco (et sans doute plein d'autres) , je livre un tube unique des années 80, 

 

Parce qu'étudiante , je me suis si lontemps réveillé avec ce truc ...

 

.
.
J'ai hésité avec celui ci, autre tube unique des années 80 
.
.
 
.
.
Ou encore celui où l'on découvre que le Président du Groland sait danser le jerk ... .. faut dire que cette décennie à été riche.
.
.
Repost 0
ma gribouillette.over-blog.com - dans livres, films, et autres trucs
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 09:52

 

Une découverte voire une rencontre qui m'a troublée. Il s'agit des photos de Dorothea Lange (expo à Sète), photographe américaine qui pris une série de photos pendant la Grande Dépression (1935-1936) à la demande de la Farm Sécurity Administration, organisme créé pour résoudre les problèmes des fermiers les plus pauvres. Ces photos sont superbes mais troublantes . Elles renvoient comme un écho ...

 

portfolio-dorothea-lange,M54225             photo dorothea lange gp1

portfolio-dorothea-lange,M54228-1 portfolio-dorothea-lange-M54236-2.jpg

 

....    "S'ils n'ont plus de pain  qu'ils mangent de la brioche !" avait dit Marie - Antoinette 

 


Repost 0
ma gribouillette.over-blog.com - dans livres, films, et autres trucs
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 22:45

image0-2011-05-18-20-36-02-GMT

 

Un jeune homme de 20 ans m'a invité au ciné ce soir, et j'ai dit oui.

 

Non, je ne suis pas une cougard ... mais quand mon adorable fils propose à sa mère de sortir avec lui, j'accepte volontiers. Pour être honnête, le projet de Matthieu était d'aller au ciné voir le dernier Woody Allen avec ses parents mais Bertrand s'est désisté (a préféré préparer la réunion qu'il animera demain).

 

Le dernier Woody Allen, Minuit à Paris est très bon. Pas aussi torturé que certains, plus "jazz" , années 20, plus poétique. Il aime Paris et le crie haut et fort. Les acteurs sont plutôt bons ....sauf, j'en étais sûre et je le confirme, la femme du nabot, coincée, empruntée, pas naturelle, artificielle. On doit la voir 5 minutes en tout dans le film mais 5 minutes de trop. Mais si on fait abstraction de ça, je vous le recommande. 

Repost 0
ma gribouillette.over-blog.com - dans livres, films, et autres trucs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ma Gribouillette
  • Le blog de ma Gribouillette
  • : Oui, je suis une fille chat. Mes maîtres me croient idiote ... mais faut se méfier des apparences. Quand mes maîtres ne sont pas là, je surf sur nenette, je lis le journal oublié, j'écoute la radio, je regarde la télé, j'observe la vie depuis ma fenêtre. Et je commente ...
  • Contact

Y a quelqu'un ?

Tu sais quoi ?

A consulter ce merveilleux blog, vous êtes actuellement :


Qui a dit "c'est tout ?"

Recherche

Archives